Tuesday, 23 March 2021

Marie Dauguet: 'Ce n'est rien, c'est la vie'

 


Ce n’est rien, c’est la vie

 

Ce n’est rien, c’est la rive,

Contre laquelle bat le cœur craintif de l’eau;

C'est un oiseau pleurant, perdu dans les roseaux;

C’est en nous du chagrin que ce soir doux avive.

 

Ce n’est rien, c’est un astre,

Seul au bord du ciel vide et qui brille en tremblant;

C’est le soupir voilé des peupliers bleuâtres,

De quelque rêve épars au travers de mon sang.

 

Ce n'est rien, c'est la vie,

Avec tous ses désirs dupés et son effort;

C'est toi, c'est l'élément, la nature asservie

Et qui tente - vers quoi? - ce douloureux essor.

 

 

It’s nothing, it’s just life

 

It’s nothing, just the shore

The heart afraid of water beats against in vain;

It is a weeping bird, lost in the reeds’ domain;

It’s sorrow this sweet evening sharpens to a knife.

 

It’s nothing, just a star,

Alone at empty heaven’s rim, with trembling gleam;

It’s the veiled sigh of bluish poplars heard afar

Of what pervades my blood like some wide-scattered dream.

 

It’s nothing, it’s just life,

With all its duped desires and efforts that affright;

It’s you, the element, it’s harried nature’s strife

That tempts you – towards what? – this painful upward flight.

 

No comments: